Les PFDD de 2000 à aujourd'hui

La matière du premier Plan fédéral de développement durable (PFDD 2000-2004) a été définie à partir des 40 chapitres d'Action 21. Le choix des thèmes économiques, environnementaux et sociaux sur lesquels est ciblé le Plan a été essentiellement guidé par deux sortes de critères: d'une part, l'existence de compétences fédérales en ces matières et, d'autre part, les priorités du Gouvernement et des grands groupes sociaux.


Les six thèmes de la Stratégie de développement durable de lʹUnion européenne, approuvée en 2001, constituent la base du deuxième PFDD (2004-2008). Les autorités fédérales belges ont ainsi souhaité s’inscrire dans la stratégie européenne globale et contribuer à sa réalisation concrète. Ces thèmes sont les suivants: lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale,  faire face aux conséquences du vieillissement de la population, lutter contre les dangers pour la santé publique, gérer les ressources naturelles de façon plus responsable, lutter contre les changements climatiques et assurer un système de transport durable.


En raison du contexte politique de l’époque et la révision de la loi, le projet de PFDD 2009-2013 est resté au stade de projet. Il n’en a pas moins offert une base de travail pour toutes les administrations fédérales. Il  s’est attaché à relier les plans thématiques ou sectoriels existants en y ajoutant une approche DD et en favorisant une synergie mutuelle. Il a donc ambitionné de réaliser un exercice d’intégration à plusieurs niveaux :

  1. Intégration de la politique fédérale : les propositions se sont basées sur une analyse des mesures existantes. Les actions ont tissé des synergies et complémentarités entre les mesures et politiques déjà décidées ;
  2. Intégration à l’échelle internationale : les actions se sont inscrites dans des objectifs ultimes à long terme découlant de décisions internationales (Nations Unies, etc.). Les thèmes prioritaires proposés étaient issus de la stratégie européenne de développement durable. De cette façon, le projet de PFDD a offert une cohérence avec les politiques menées à d’autres niveaux de pouvoir
  3. Intégration par la méthode : les actions ont été élaborées de manière à intégrer les multiples facteurs qui conditionnent la qualité de notre développement : impacts des évolutions de nos modes de consommation et de production ou de l’évolution démographique sur nos ressources économiques, sociales, environnementales, culturelles ou institutionnelles.

Le prochain Plan Fédéral de Développement Durable (PFDD 2014-2019) est actuellement en phase de préparation.
Ce projet est en réalité le premier à s’inscrire dans la continuité de la Vision à Long Terme (VLT), adoptée par le Conseil des Ministres en mai 2013. Alors que la VLT s’articule autour de 55 objectifs à atteindre à l’horizon 2050, ce 3e PFDD en constitue une première étape intermédiaire. Il concentrera ses effort sur une période de 5 ans à dater de son adoption par le prochain gouvernement. La période de validité de ce plan devrait donc aller de 2014 à 2019.
La CIDD coordonne les travaux préparatoires qui ont démarré en octobre 2012 par l’adoption d’une note d’orientation fixant les grandes lignes du contenu et du processus. Elle a organisé divers ateliers thématiques en avril 2013 qui ont rassemblé des experts de l’administration fédérale et de la société civile autour des différents thèmes de la VLT pour identifier des priorités et des pistes d’actions possibles.